Est-ce que la prépa est faite pour moi ?

Telle est la question qui taraude tout lycéen tenté par cette voie d’excellence, et ce serait mentir que de dire qu’elle ne se posera pas de nouveau. Il suffit peut-être d’avoir de bonnes notes et plus globalement un bon dossier pour intégrer une classe préparatoire, mais certainement pas pour s’y sentir bien, à sa place.

Plus qu’un parcours d’excellence où l’on se voit dispenser des cours nombreux et consistants, la prépa est un vrai challenge psychologique qui nécessite un engagement complet et une motivation sans failles. Il est alors normal de vous demander  » Est-ce que la prépa est faite pour moi ? « . En prépa c’est la confiance en soi qui est mise à rude épreuve. C’est alors que le lycéen aux résultats moyens et à la détermination bien assise pourra surpasser le bon élève à la motivation vacillante. « Un moyen qui court ira toujours plus loin qu’un bon assis » : c’est, en caricaturant, ce que la classe préparatoire enseigne souvent.

Entamer une prépa, c’est surtout être conscient que le travail sera le maître mot pendant deux, voire trois années. Mais aussi que la vie étudiante telle qu’elle est perçue dans l’imaginaire collectif ne sera pas « High on the agenda » (cf. 60 étapes ou la bible du cours d’anglais). C’est à la science économique qu’on empruntera la dernière image. La classe préparatoire n’est rien de plus, rien de moins, qu’un investissement. Tout comme lui, elle nécessite la mise en œuvre de moyens et son résultat n’impactera que le futur. Alors si vous êtes, comme Robinson dans la fable de Boowm Bawerk, prêt à détourner le canal, la prépa est faite pour vous. Plus encore, elle vous appelle.

Comment bien choisir sa prépa ?

Il n’est pas rare d’entendre dire de certains élèves qu’ils « vivent à la prépa » tant ils y passent de temps. Pas de panique, ce n’est pas une obligation, un élève de prépa organisé peut très bien travailler chez lui ; mais cela n’en demeure pas moins une option de choix pour un élève qui vit seul par exemple ou dont le domicile ne permet pas de se concentrer suffisamment. Et puis, quand bien même vous préférez rentrer chez vous le soir, vous passerez suffisamment de temps à la prépa pour la connaître par cœur. Finalement, quel que soit votre profil, le choix de la prépa est essentiel.

Lire la suite »
aborder une seconde année de prépa L'approche La Sup' Prepa

Aborder sereinement une seconde année de prépa

« To work or not to work ? » telle est souvent la question que se posent les préparationnaires au moment de la coupure des vacances d’été entre leurs deux années de prépa. Les amateurs d’Horace préconiseront un Carpe Diem libéré et donc des vacances totalement relaxantes sans travail, comme le conseillent certaines prépas qui voient ces vacances comme une véritable pause tant physique que psychologique pour les élèves. Tandis que les plus stakhanovistes prôneront un travail sans relâche même par 30°. Alors qu’elle est la marche à suivre dans ce flot d’opinions ?

Lire la suite »
Cours en Groupe & Préparation aux Grandes Ecoles de Commerce

L’organisation en prépa

La quantité de travail et le rythme en prépa nécessitent de s’organiser de manière intelligente afin de ne pas se laisser dépasser. Cependant, il n’y a pas d’organisation type et unique : la meilleure sera celle qui prend en compte vos points forts et points faibles.

Lire la suite »
Défiler vers le haut

connexion

La sup prépa
  • 27/01/21 à 19h
  • 03/03/21 à 19h
  • 14/04/21 à 19h
  • 05/05/21 à 19h