Cours en Groupe & Préparation aux Grandes Ecoles de Commerce

L’organisation en prépa

La quantité de travail et le rythme en prépa nécessitent de s’organiser de manière intelligente afin de ne pas se laisser dépasser. Cependant, il n’y a pas d’organisation type et unique : la meilleure sera celle qui prend en compte vos points forts et points faibles.

Identifier ces derniers dès la première année est donc un point essentiel pour gagner en efficacité dans son travail. Effectivement, on a parfois tendance à repousser les moments où il faut travailler nos difficultés. Et ce, pour se conforter dans les domaines où l’on est plus à l’aise. Or, avoir un profil le plus équilibré possible reste une des conditions pour maximiser ses chances d’intégrer les meilleures écoles.

Plus concrètement, c’est la régularité qui doit guider l’emploi du temps. 

 

Aucune matière ne doit passer à la trappe. Il s’agit de construire ses semaines en essayant de travailler chaque matière au moins une fois tous les deux jours. La régularité va permettre une progression bien plus rapide, et va solidifier les connaissances sur le long terme.

Construire un emploi du temps avec une vision globale à la semaine parait une bonne solution pour se fixer les objectifs à atteindre dans chaque matière. 

 

Et surtout, fixer des priorités. Car l’organisation en prépa, c’est la clef ! Cependant, ce planning doit rester réaliste et c’est pourquoi il ne faut pas être trop ambitieux dans sa construction. Il doit être un guide afin de ne pas s’éparpiller dans son travail, mais ne doit pas être trop exhaustif. Cela serait simplement frustrant de se rendre compte que les objectifs prévus n’ont pas pu être réalisés. Il doit avant tout être un moyen de répartir les tâches et de s’organiser.

Au-delà d’un planning, l’organisation en prépa concerne également les méthodes de travail. Elles aussi, sont personnelles. Certains par exemple, préfèrent apprendre du vocabulaire en langues le matin et viennent donc plus tôt pour le faire. D’autres, sont plus efficaces le soir…

En effet, il est aussi important de se demander si le travail en groupe peut nous aider. L’entraide est extrêmement importante en prépa. Au-delà de s’aider mutuellement, c’est aussi un moyen de se rendre compte si on a soi-même bien compris. Mais également un facteur de motivation, que ce soit au jour le jour ou également pendant les vacances. En périodes de révision, celles-ci peuvent s’avérer être très efficaces.

En deuxième année, il est important d’établir un planning rétrospectif assez rapidement. Pour la révision des chapitres d’ESH de première année, ceux-ci sont aussi essentiels que ceux de deuxième année. Par exemple, prévoir de revoir un chapitre de première année chaque week-end en parallèle du chapitre en cours. Cela parait pertinent pour aborder sereinement la période de révision des concours.

Enfin, s’organiser dans son travail c’est aussi s’octroyer des temps de pause. Certains ont par moments du mal à s’arrêter. Or il est parfois plus efficace de s’accorder un vrai break pour mieux repartir, plutôt que de s’épuiser inutilement. De plus, la prépa est certes une expérience intellectuelle, mais également psychologique. Notre état d’esprit et notre motivation vont aussi jouer sur notre réussite. Pour résumer, il faut garder un rythme de vie sain et tenable. Il ne s’agit pas de se coucher à trois heures du matin tous les jours, ni de se couper de ses amis et de sa famille. S’enfermer exclusivement dans le travail n’est pas une solution, car à long terme cela ne pourra qu’être improductif.

Est-ce que la prépa est faite pour moi ?

Telle est la question qui taraude tout lycéen tenté par cette voie d’excellence, et ce serait mentir que de dire qu’elle ne se posera pas de nouveau. Il suffit peut-être d’avoir de bonnes notes et plus globalement un bon dossier pour intégrer une classe préparatoire, mais certainement pas pour s’y sentir bien, à sa place.

Lire la suite »

Est-ce que la prépa est faite pour moi ?

Telle est la question qui taraude tout lycéen tenté par cette voie d’excellence, et ce serait mentir que de dire qu’elle ne se posera pas de nouveau. Il suffit peut-être d’avoir de bonnes notes et plus globalement un bon dossier pour intégrer une classe préparatoire, mais certainement pas pour s’y sentir bien, à sa place.

Lire la suite »
Défiler vers le haut

connexion

La sup prépa
  • 27/01/21 à 19h
  • 03/03/21 à 19h
  • 14/04/21 à 19h
  • 05/05/21 à 19h